Animateur et Facilitateur : même combat ?

Dans le domaine des événements et des réunions d'entreprises (convention, séminaires, forums, ateliers de travail), le terme d' "animateur", bien implanté dans les usages, est de plus en plus concurrencé par celui de "facilitateur". Ces deux termes ont-ils pour autant interchangeables ? Certains s'affirment avant tout comme des "animateurs", d'autres revendiquent le nom de "facilitateurs", d'autres, dont nous faisons partie, utilisent les deux appellations.

 

Chez JD'A & Partners, nous considérons que l'intervenant en charge de la conduite, de la guidance, du pilotage des événements et des réunions peut avoir plusieurs casquettes - successivement voire simultanément dans certains cas - qui ne se limitent pas à ces deux-là :

- il est "animateur" au sens où il donne une âme à la réunion qu'il pilote. Sans lui, cette réunion n'aurait pas la même saveur, le même tonus, la même ouverture d'esprit, la même efficacité...

- il est "facilitateur" au sens où il rend possible un dialogue entre tous les participants, dans un climat de sérénité et d'écoute, pour parvenir à atteindre des objectifs communs.

- il est aussi de plus en plus "médiateur" au sens où il aide les acteurs à oser regarder et traiter ce qui les divise autant que ce qui les rapproche, en particulier dans un climat conflictuel (au demeurant de plus en plus courant dans les projets pour lesquels nous intervenons).

 

Animateur, facilitateur, médiateur : ces trois termes définissent donc plutôt bien le rôle toujours évolutif qui est attendu de nous dans le cadre de nos missions. Les compétences demandés ne sont pourtant pas les mêmes ! Mais nous aurons prochainement l'occasion d'y revenir.

Écrire commentaire

Commentaires: 0